ASTM B381 – 10 standard pour pièces forgées titane

1. champ d’application

1.1 la présente spécification couvre 39 degrés de titane recuit et pièces forgées en alliage de titane

2.1 normes de l’ASTM :

B348 Spécification pour titane et en alliage de titane Barsand billettes

E8 Méthodes d’essai des matériaux métalliques de la Tension d’essai

E29 Pratique pour l’utilisation de chiffres significatifs dans les données d’essai pour déterminer la conformité aux spécifications

E539 Test Method for x-Ray Fluorescence analyse spectrométrique d’alliage de titane 6Al-4V

E1409 Méthode d’essai pour la détermination de l’oxygène et l’azote en titane et alliages de titane par la Technique de Fusion de gaz inerte

E1447 méthode d’essai pour la détermination de l’hydrogène inTitanium et alliages de titane par inerte GasFusion méthode de détection thermique, de conductivité/infrarouge

E1941 Méthode d’essai pour la détermination du carbone dans les métaux réfractaires et réactives et leurs alliages

E2371 Méthode d’essai pour l’analyse de titane et alliages de titane par spectrométrie d’émission atomique à Plasma

E2626 Guide pour l’analyse spectrométrique de métaux réfractaires et réactives

3. terminologie

3.1 définitions des termes propres à cette norme :

3.1.1 bar, n — une chaude laminés, forgés ou froid travaillé produit semi-fini section solide dont section transversale est de moins de 16 po 2 (10 323 mm 2).

3.1.2 billette, n — une solide section semi-finis, chaud, laminé ou forgé à partir d’un lingot, avec une section transversale supérieure à 16 po 2 (10 323 mm 2).

3.1.3 forgeage, n — tout produit de travail sur le métal formé à une forme désirée par choc ou pression à marteaux, machines de forge, presses upsetters ou associés formant l’équipement.

4. les informations de commande

4.1 commandes de pièces forgées en vertu de cette spécification doivent comprendre

les informations suivantes, selon le cas :

4.1.1 nombre de grade

4.1.2 propriétés mécaniques en traction (tableau 1),

4.1.3 dimensions et tolérances (art. 10),

4.1.4 échantillonnage propriétés mécaniques (Section 8),

4.1.5 méthodes d’analyse chimique (article 6),

4.1.6 marquage (article 17),

4.1.7 emballage (article 17),

4.1.8 certification (article 16),

4.1.9 disposition de matières rejetées (Section 14), et

4.1.10 prescriptions supplémentaires (S1).

5. les matériaux et fabrication

5.1 matériel conforme à la dernière révision des spécifications

tion B348 doit être utilisée lors de la production de pièces forgées à cette

spécification.

6. Compositionchimique

7. méthodes d’analyse chimique

7.1 l’analyse chimique doit normalement se faire à l’aide de méthodes d’essai normalisées theASTM

référencé dans 2.1. Autres méthodes standard de l’industrie peuvent être utilisés où les méthodes d’essai ASTM 2.1 ne couvrent pas les éléments dans le matériel ou d’un accord entre le producteur et l’acheteur. Autres techniques sont abordées dans le Guide E2626.

blob.png

blob.png


blob.png

8. mécaniques

8.1 forgées fournies dans le cadre de cette spécification doivent être conforme aux exigences quant à caractéristiques mécaniques spécifiées dans le tableau 1, le cas échéant.

8.2 les échantillons pour les essais de tension doivent être usinés et testés selon E8 de méthodes de Test. Propriétés mécaniques en traction est déterminées au moyen d’un taux de déformation de 0,003 à 0,007 po/in. · min à travers la limite d’élasticité spécifié. Après avoir atteint la limite spécifiée d’élasticité, la vitesse du curseur est majorée d’un taux suffisant pour produire des fractures en environ une minute supplémentaire.

8.3 l’échantillonnage — éprouvettes de Tension doivent être usinées de matériel tel que convenu par le fabricant et l’acheteur.

9. non destructives Tests

9.1 destructif exigences telles que l’auscultation par ultrasons,

X-ray, ou inspection de surface doit être spécifiée par l’acheteur,

le cas échéant. La norme applicable pour l’acceptation ou le rejet

convenues entre le faussaire et l’acheteur.

10. les dimensions et les écarts admissibles

10,1 dimensions et tolérances du titane et du titane

pièces forgées alliage, couvertes par cette spécification doivent être celles indiquées

sur le forgeage de dessin il y a lieu ou autrement convenu par

le fabricant et l’acheteur.

11. fabrication, finition et apparence

11.1 pièces forgées en alliage de titane seront exempt de préjudiciables imperfections externes et internes de nature pouvant interférer avec le but auquel ils sont destinés. Pièces forgées recuites peuvent être apportées, comme détartré, sablé, ou au sol. Le constructeur doit être autorisé à supprimer les petites imperfections de surface en broyant spot si cette rectification ne réduit pas l’épaisseur de la pièce forgéee au-dessous du minimum permis par la tolérance pour le forgeage à l’emplacement il y a lieu.

12. nouveaux essais

12.1 si les résultats d’un lot d’essai de propriété chimiques ou mécaniques ne sont pas en conformité avec les exigences de cette spécification, le lot peut être retesté au choix du fabricant. La fréquence de l’épreuve répétée va doubler le nombre initial de tests. Si les résultats de l’épreuve répétée conforment à la spécification, alors les valeurs de retest deviendra les valeurs d’essai de certification. Seuls résultats originaux d’essai conforme ou les résultats de retest conforme doivent figurer à l’acheteur. Si les résultats de l’épreuve répétée ne sont pas conformes à la spécification, le matériel sera rejeté conformément à l’article 14.

13. arrondissement de procédure

13.1 aux fins de déterminer la conformité à cette spécification, une observation ou une valeur calculée est arrondie à la plus proche » unité » dans le dernier chiffre significatif droit utilisé pour exprimer la valeur limite. Il s’agit selon le mode d’arrondi de E29 pratique.

14. rejet

14.1 forgées ne sont ne pas conformes à cette spécification, ou d’apporter des modifications autorisées seront passible de rejet. Sauf indication contraire, pièces forgées rejetées peuvent être retournées le fabricant aux frais du fabricant, à moins que l’acheteur reçoit, dans les trois semaines d’avis de rejet, autre mode d’aliénation.

15. l’arbitre Test et analyse

15.1 en cas de désaccord entre le fabricant et l’acheteur sur la conformité du matériel aux exigences de cette spécification, un arbitre mutuellement acceptable doit effectuer les essais en question en utilisant les méthodes standards ASTM en 2.1. Test de l’arbitre doit être utilisé dans

déterminer la conformité du matériau à cette spécification.

16. certification

16.1 le fabricant doit fournir au moins un exemplaire du rapport certifiant que le matériel a été fabriqué, inspecté, échantillonnés et testé conformément aux exigences de cette norme et que les résultats de

analyse chimique, résistance à la traction et autres tests répondent aux exigences du cahier des charges pour la catégorie spécifiée. Le rapport doit inclure les résultats de toutes les analyses chimiques, essais de traction et tous les autres tests requis par la spécification.

17. conditionnement et marquage de paquet

17.1 emballage — sauf indication contraire, pièces forgées, achetées dans le cadre de cette spécification doivent être emballées conformément aux pratiques standard du fabricant.

17,2 marquage de — pièces forgées marquage d’identification tel que convenu par le fabricant et l’acheteur.

18. les mots-clés

18,1 pièces forgées ; titane ; alliages de titane